Situation initiale

Le bénéfice de l'usage de la réalité augmentée ou virtuelle est connu depuis fort longtemps dans les domaines de l'industrie des machines, de l'aviation…. Les besoins en matière d'immersion dans le monde réel de projets d'aménagement, de gestion du sous-sol commencent à émerger.

Objectif

Cette action consiste à donner aux cantons un aperçu des possibilités technologiques actuelles et futures de la RV et de la RA (état de l'art) et à avoir un éventail décrit des usages utiles pour valoriser les données géographiques. Cette action vise finalement émettre un certain nombre de recommandations sur l'évolution nécessaire des modèles de données géographiques pour faciliter l'usage de ces technologies émergentes.

Coordination avec

Office fédéral de topographie (swisstopo)

Mesures 2022/2023

Le canton de Zurich mène actuellement une étude sur la RA et la RV qui doit notamment répondre aux questions suivantes:
o    Quelles exigences la RA et la RV imposent-elles aux données sous-jacentes, à la modélisation des données et à l'infrastructure technique?
o    A quelles fins la RA et la RV sont-elles déjà utilisées aujourd'hui dans les administrations / l'environnement proche des autorités? Quelles sont les autres utilisations possibles? Quelles sont les expériences des utilisateurs?

Sur la base de l’analyse développée dans l'étude du canton de Zurich qui sera mise à disposition de la CGC, les clarifications sur les besoins des autres cantons seront effectués et la suite de la procédure sera définie (par exemple mise en œuvre de projets pilotes dans les cantons intéressés, démonstrations de cas concrets, …).